Nos packs

Pack gourmand +/- 7 kg
Ce pack comprend :
  • 1.5 kg de steaks
  • 1 kg de hachis
  • 1 kg de carbonades
  • 1 kg de rôti
  • 500 g de saucisses
  • 500 g de hamburgers
  • 500 g de boulettes
  • 2 x 500 g de Hamburgers suisses ou ardennais / Oiseaux sans tête / Américain
Ajouter à mon colis
Pack classique +/- 5.5 kg
Ce pack comprend :
  • 1 kg de steak
  • 1 kg de hachis
  • 1 kg de brochettes
  • 500 g de saucisses
  • 500 g de chipolatas
  • 500 g de hamburgers
  • 500 g de merguez
  • 500 g d'entrecôtes / filet pur
Ajouter à mon colis
BOEUF N° 0001
Livraison juin 2017
Pack gourmand +/- 7 kg
92,00 €
Pack classique +/- 5.5 kg
70,00 €
Filet pur
Ce pack comprend :
  • 1 x Filet pur de 500 gr
Ajouter à mon colis
Spare ribs mariné
Ce pack comprend :
  • 1 x Spare ribs mariné de 500 à 600 gr
Ajouter à mon colis
Lard salé
Ce pack comprend :
  • 1 x Lard salé de 500 gr
Ajouter à mon colis
Cotelette au filet
Ce pack comprend :
  • 1 x Cotelette au filet de 500 à 600 gr
Ajouter à mon colis
Rôti au carré
Ce pack comprend :
  • 1 x Rôti au carré de 500 gr
Ajouter à mon colis
Rôti au jambon
Ce pack comprend :
  • 1 x Rôti au jambon de 500 à 600 gr
Ajouter à mon colis
Côte spierling
Ce pack comprend :
  • 1 x Côte spierling de 500 à 600 gr
Ajouter à mon colis
Cochon N° 0001
Livraison juin 2017
Filet pur
7,75 €
Spare ribs mariné
5,00 €
Lard salé
3,80 €
Cotelette au filet
5,52 €
Rôti au carré
4,50 €
Rôti au jambon
5,30 €
Côte spierling
4,85 €
Pour des commandes spéciales n'hésitez pas à nous contacter.

Qui sommes-nous

Un peu d’histoire :

Implantés dans le village depuis cinq générations, nous élevons le Blanc-Bleu-Belge depuis plus d’un siècle. L’histoire commence avec notre arrière-arrière-grand-père, Joseph Ramelot, qui débuta la ferme en fin du dix-neuvième siècle. Son beau-fils, Jules Warnier, continua les activités en se spécialisant dans le commerce de chevaux de trait (les tracteurs de l’époque !) Le temps et l’évolution technologique ont doucement relégué l’utilisation du cheval de trait aux oubliettes et notre grand-père, Joseph Warnier, dû alors se diversifier en développant les travaux des champs, l’élevage et la traite du Blanc-Bleu mixte, pour lesquels il était secondé par son épouse Anne-Marie, ou encore l’élevage de truies…

A cette époque d’après-guerre et de reconstruction, une bonne partie des gens du village venaient aider à la ferme (récolte de luzerne, de blé,…). En contrepartie, ils rentraient chez eux les bras chargés de viande, de fromage, de beurre, ou de nourriture pour les animaux (paille, foin, orge,… pour leurs vaches ou cochons). Une pratique qui s’apparente un peu à ce que l’on appelle aujourd’hui « le circuit court ». Mais un nouvel élément allait de nouveau changer le cours de l’histoire de la ferme Warnier: la construction de l’autoroute, qui allait séparer la ferme des prairies qui l’entouraient. Notre père, Jacques Warnier, dû désormais orienter son élevage vers des vaches de type exclusivement viandeuses, et non plus mixtes comme auparavant. Doucement, la modernisation du matériel et des infrastructures a rendu difficile l’aide manuelle de jadis. Ainsi, la ferme a dû évoluer vers la culture de différents types de céréales (froment, orge, épeautre,…), de betteraves sucrières ou encore de chicorée à inuline. Les sous-produits de ces récoltes servaient à l’alimentation du bétail, tandis que le fumier nourrissait naturellement les terres de la ferme. Participant aux travaux de la ferme familiale depuis le plus jeune âge, et suivant des valeurs de respect de la nature et d’autrui, nous avons décidé de suivre le chemin de nos aïeux et de reprendre la ferme à trois. Pour en assurer la continuité, nous avons étudié l’agronomie, afin de pouvoir non seulement continuer, mais aussi améliorer les pratiques agricoles déjà menées.

Ainsi, Thierry, l’aîné, se charge de la mécanique et de la comptabilité. Frédéric, le deuxième, s’est lui spécialisé dans l’élevage du Blanc-Bleu-Belge. Et Pierre, le troisième, a pris en main la grande culture et l’engraissement des porcs. Nous travaillons cependant tous ensemble afin d’obtenir la meilleure qualité dans chacun de nos domaines respectifs.

Notre savoir-faire

L’élevage :

L’alimentation de notre bétail provient principalement des produits et sous-produits de nos cultures. Nous élevons les veaux jusqu’à l’âge adulte en respectant le bien-être animal. A l’âge adulte, les vaches sortent paître paisiblement dans les prairies de la région. A l’étable, elles grandissent dans des stabulations libres, sur de la paille renouvelée quotidiennement.

Frédéric circule régulièrement dans les loges pour contrôler le bétail, surveiller un accouchement imminent, etc… De cette manière, les animaux ne sont pas stressés par sa présence et évoluent dans un climat serein, élément déterminant pour la qualité de notre viande.

Pourquoi vendre en direct ?

Depuis plusieurs années, nous entendions que le consommateur était de moins en moins satisfait de la qualité rencontrée, et qu’il était à la recherche d’un produit plus naturel.

Parallèlement, suite aux différentes crises alimentaires et à la pression des médias sur le secteur viandeux, les prix ne sont plus à la hauteur du travail et des efforts nécessaires pour obtenir un produit de qualité.

Une remise en question s’est imposée : qui mieux que l’éleveur peut rendre confiance au consommateur perdu parmi tout ce qu’il peut entendre ?

L’évidence était là : c’est pourquoi tous les trois, la nouvelle génération de Warnier, avons décidé de vendre notre viande en direct et d’écrire une nouvelle page de l’histoire de la ferme. Convaincus par les atouts de la viande issue de la race Blanc-Bleu-Belge, nous avons décidé de faire appel à un nutritionniste. Ce dernier nous a aidé à élaborer une ration complète et équilibrée, mettant en avant la saveur, le goût, ou encore la tendreté de la viande.

C’est donc grâce au travail de plusieurs générations que nous pouvons aujourd’hui proposer une viande issue des meilleurs vaches sélectionnées dans notre exploitation, ceci afin de répondre au mieux aux exigences de nos clients les plus pointilleux.

Contactez-nous

La ferme de la croix

Tél. : +32 (0)479 75 38 95
Rue Jules Pirotte, 3
4530, Fize-Fontaine